Canyoning près de Montpellier | Le Canyon du Diable et son parcours aventure

Initiez-vous au canyoning près de Montpellier ! Dans un passage étroit des gorges de l’Hérault se niche le Canyon du Diable. Un itinéraire parfait pour une randonnée aquatique dans le Languedoc. Découvrez ce site naturel magnifique, ses légendes et ses activités en eau vive. Le Bureau des Moniteurs vous guide tout au long de votre canyoning dans l’Hérault. Prêt à plonger ? C’est parti !

Qu’est-ce que le canyoning ?

Définition du canyoning

Le canyoning est une activité sportive de descente de canyon. La progression est jalonnée de marche sur les berges, nage dans les courants, glissades le long de toboggans naturels, sauts dans les gorges et descentes en rappel dans les cascades. De la randonnée aquatique en famille à une aventure riche en sensations, une multitude de niveaux existe. Les plus téméraires bravent torrents et cascades, tandis que les plus prudents admirent le paysage en avançant lentement.

Véritables entailles dans la pierre, les canyons ravissent les randonneurs par leur cadre fabuleux. Ces reliefs insolites permettent de vivre des moments inoubliables, entre roche, eau et végétation luxuriante.

Le plus beau site de canyoning dans l’Hérault est le canyon du Diable.

L’origine du canyoning

Entre randonnée aquatique, escalade et spéléologie, le canyoning séduit de plus en plus d’amateurs d’aventure. Pourtant, à l’origine, cette activité en eau vive était réservée aux chasseurs et pêcheurs. Ces derniers exploraient le fond des canyons, en quête de proies fraiches. Loin des équipements sophistiqués d’aujourd’hui, de rustiques balançoires, planches et cordes permettaient de franchir les obstacles dessinés par la rivière.

Quelques décennies plus tard, le développement de la spéléologie pousse les scientifiques à explorer les cours d’eau encaissés. La curiosité les entraine de plus en plus loin, les forçant à équiper les canyons de structures plus complexes.

À la fin des années 90, on voit s’organiser des descentes de cours d’eau dans un but purement divertissant. Une nouvelle activité est née : le canyoning. Il faudra quelques années pour que ce sport, insolite et riche en émotions, s’ouvre au grand public.

Le matériel pour explorer un canyon en toute sécurité

Pour explorer les canyons d’Occitanie en toute sécurité, il convient de se munir du matériel adéquat.

  • Les participants doivent porter un maillot de bain et des chaussures fermées.
  • Le matériel technique pour faire du canyoning comprend : chaussettes et combinaison en néoprène pour se protéger du froid, casque pour amortir les éventuelles chutes, baudriers et longes pour franchir les obstacles. Ce matériel est fourni par le Bureau des Moniteurs de l’Hérault lors de la traversée du canyon du Diable.

Canyoning à Montpellier avec le Bureau des Moniteurs de l’Hérault

Description du parcours dans le canyon du Diable

Le parcours de canyoning du Diable plonge les randonneurs dans un cadre insolite. Connu et apprécié des Héraultais autant que des touristes en quête de soleil, ce relief s’adresse tout particulièrement aux familles, débutants et groupes hétérogènes.

En effet, tous les obstacles sont contournables. Les plus téméraires se rendent sur les berges pour faire des sauts, une tyrolienne ou une descente en rappel. Pendant ce temps, le reste du groupe se laisse porter au fil de l’eau, admirant grottes, vasques et végétation verdoyante.

Les gorges de l’Hérault se remplissent d’eau tiède dès l’arrivée des beaux jours, pour le plus grand bonheur des amateurs de canyoning.

Lors de votre exploration, le canyon du Diable vous réserve de belles surprises :

  • une dizaine de sauts de 1 à 10 m ;
  • une tyrolienne-splash ;
  •  un rappel en fil d’araignée ;
  • une eau tiède et de niveau constant pour nager, barboter et jouer dans le courant.

Le canyoning du Diable dure 2h30. Cela laisse une demi-journée pour explorer les alentours du site. Retrouvez l’ensemble des informations directement sur le site.

4 bonnes raisons d’oser le canyoning du Diable lors de ses vacances en Occitanie

  1. Un parcours idéal pour les familles et groupes de niveaux hétérogènes.
  2. Un canyon proche de Montpellier et de St Guilhem, pour enchainer avec les visites touristiques de la région.
  3. Une initiation ludique au canyoning dans l’Hérault, comprenant des sauts, une tyrolienne et un rappel.
  4. Un cadre verdoyant permettant de profiter du paysage tout en s’amusant.

Canyoning ou randonnée aquatique à Montpellier ?

Canyoning et randonnée aquatique se pratiquent tous deux dans des cours d’eau. Il arrive fréquemment qu’on  confonde ces activités sportives.

Le canyoning se pratique dans des cours d’eau encaissés, accidentés et comprenant des passages verticaux. Le parcours est jalonné d’obstacles à sensations fortes, qu’on ne peut pas toujours contourner. On les franchit alors par le biais de sauts, tyrolienne, toboggan naturel ou descente en rappel.

La randonnée aquatique se veut plus accessible et moins extrême. Elle est souvent pratiquée sur des profils de rivières horizontaux et peu accidentés. Pour rendre l’exploration ludique, des ateliers non obligatoires bordent le cours d’eau. Ainsi, l’activité vise davantage les groupes hétérogènes ou familles.

Une randonnée aquatique proche de Montpellier

Le canyoning près de Montpellier, le canyon du Diable, s’apparente en réalité à de la randonnée aquatique. Tous les obstacles sont contournables et le dénivelé est relativement faible. Ludique et accessible aux plus jeunes, ce passage étroit des gorges de l’Hérault permet tout de même aux aventuriers de s’engager dans des ateliers ludiques. Pic d’adrénaline ou promenade tranquille au fil de l’eau : chaque participant choisit ce qui lui correspond !

Un environnement insolite à deux pas de Montpellier : le Canyon du Diable

Description du canyon

Site idéal pour l’initiation au canyoning en Occitanie, le canyon du Diable se dessine dans la partie étroite des gorges de l’Hérault. Infranchissable par les canoës, il accueille chaque année de nombreux touristes venus des plages de Montpellier ou des ruelles de Saint-Guilhem-Le-Désert.

Traversée par un courant d’eau tiède, la gorge du Diable est recommandée pour faire du canyoning dans l’Hérault. Dans un cadre étonnant et verdoyant, les amateurs d’activités insolites bravent les courants et sautent de roche en roche. Une végétation fabuleuse couvre les pierres et sublime l’architecture élancée du canyon.

L’association du Bureau des Moniteurs de l’Hérault propose une randonnée aquatique le long de l’incontournable canyon près de Montpellier.

À l’extrémité, le pont du Diable a donné son nom au site.

La légende du pont du Diable

Le pont du Diable a été construit par des moines après de longues péripéties. Selon la légende, Satan s’acharnait chaque nuit à détruire l’avancée des travaux de l’édifice. Repéré par Guilhem, il passe avec lui un accord : il construira le plus solide des ponts, contre l’âme d’un de « ses chiens de serviteurs ». Le Saint sourit et accepte l’accord, prévoyant déjà une ruse.

Trois jours plus tard, l’incassable pont est construit. Le Diable, gourmand et impatient, demande son dû. C’est alors que Guilhem sort un os de son sac et le jette sur le pont. Le chien à ses côtés se rue à la poursuite de son repas, donnant son âme au Diable. Ainsi, le Saint rempli son accord sans tuer vie humaine. Comprenant la supercherie, Satan tente de briser le pont… En vain. Fou de rage, il se jette alors dans l’Hérault, creusant un profond canyon.

Canyoning dans l’Hérault, une occasion pour découvrir la faune et la flore

À quelques kilomètres du parc national des Cévennes, les gorges de l’Hérault abritent une faune et une flore fabuleuses. Plusieurs espèces animales et végétales sont endémiques.

Lors de vos descentes en canyoning près de Montpellier, pensez à scruter les berges. Vous pourriez apercevoir l’une des 200 familles d’oiseaux qui logent près des gorges. Le circaète Jean-le-blanc, un rapace de la couleur des nuages, adore tournoyer autour des falaises. Les grands-ducs, quant à eux, se nichent dans les reliefs des canyons du Gard et de l’Hérault. Bien d’autres volatiles peuplent les parois rocheuses des Cévennes, en particulier de grands rapaces. Les rives des cours d’eau attirent également de petits mammifères, qui viennent s’y désaltérer.

Si la région est dominée par la garrigue, les abords des cours d’eau permettent le développement d’une flore colorée. Orpin de Nice, lathrée écailleuse et ancolie des causes parsèment les berges fraiches et humides des gorges de l’Hérault.

Que visiter autour du canyoning du Diable, dans l’Hérault ?

Voilà un autre avantage du canyon le plus proche de Montpellier : il est le point de départ de nombreuses visites !

À l’arrivée du canyon s’élève le Pont du Diable, célèbre pour sa légende dans laquelle Guilhem arrive à ruser contre Satan. Le pont surplombe une petite plage, lieu idéal de rafraichissement après une longue randonnée.
À quelques pas, la grotte de Clamouse creuse des réseaux souterrains. De fabuleuses formations minérales s’y sont forgées au fil des années.

Tout près, Saint-Guilhem-le-Désert attire pèlerins et touristes. L’odeur de la vieille pierre parfume les ruelles de cette petite cité médiévale.

Aux abords de la ville, les falaises abruptes réjouissent les amateurs d’escalade dans l’Hérault. Le canyon sec de Verdus surplombe également ce village religieux. Un site exceptionnel pour découvrir le cirque de St-Guilhem, entre escalade et rappels.

Après une sortie ludique de canyoning à Montpellier, choisissez une autre activité de plein air dans l’Hérault pour profiter pleinement de votre séjour !

Vue sur le village de Saint-Guilhem-le-Désert