Pic Saint-Loup par la Face Nord : une ascension hors du commun

En quête d’aventure et de sensations fortes ? Découvrez l’ascension du pic Saint-Loup par la face nord. Entre escalade et randonnée, cet itinéraire sur la Sainte-Victoire du Languedoc promet des souvenirs inoubliables. Une activité en pleine nature, une vue imprenable sur la vallée de l’Hérault, un défi sportif à flanc de montagne… Explorez l’une des plus belles montagnes du Languedoc par un circuit insolite et fabuleux. Escarpé et vertical, le versant nord du pic Saint-Loup fait frémir d’impatience grimpeurs et sportifs, tandis que les paysages séduisent les amoureux de la nature. Prêt à vivre l’aventure ? C’est parti pour la fabuleuse escalade du pic Saint-Loup !

Sensations fortes et escalade au pic Saint-Loup

La plupart des randonneurs montent au sommet du pic Saint Loup par le versant sud. Une promenade très connue, tranquille et esthétique, d’un peu moins d’une heure.

Mais ceux qui veulent vivre une aventure à part entière, ceux qui attendent un pic d’adrénaline, ceux qui aiment les défis… Ceux-là grimpent le pic Saint-Loup par la face nord. Plus vertical, ce versant s’explore entre escalade et chemins de randonnée escarpés.

Ascension du pic Saint Loup par le versant nord

Le parcours commence par une ascension hors du commun. Pendant 1h15, vous arpentez un chemin très raide. Il vous faudra vous aider des mains pour grimper et résister à la peur du vide qui vous entoure. Entre randonnée et escalade au pic Saint-Loup, vous évoluez sur la face nord de la montagne la plus connue des Montpelliérains. Pour atteindre l’arête, il vous faudra franchir plusieurs ressauts d’escalade, glissant vos doigts dans les fractures de la roche et posant les pieds là où la pierre le permet. Derrière vous, une autre falaise s’élève. En contrebas, une vallée étroite, réputée pour son vignoble d’exception.

Arrivée au sommet de la montagne Montpelliéraine

Vous vous hissez une dernière fois, à la force des bras, pour atteindre l’arête. Vous la longez, vous dirigeant vers le sommet du pic. Au loin, sur la montagne de l’Hortus, un charmant château se dresse. Devant vous, une ravissante chapelle.

Vous faites un tour de l’ermitage, avant de vous reposer autour d’un pic-nique bien mérité devant une vue imprenable.

Descente en rappel du pic Saint-Loup par la face nord

Il est maintenant temps d’entamer la descente par les grands rappels. Le premier, de 30 m, est entièrement souterrain. Vous vous faufilez dans la grotte pour profiter de sa fraîcheur. Un deuxième rappel par l’aven des deux versants vous permet de sortir. Vous revoilà, vent dans les cheveux, contre la paroi nord du pic Saint Loup. Vous poursuivez votre descente par un impressionnant rappel de 75 m. Vous voulez plus de sensations fortes ? Préparez-vous à une verticale de 40 m sans toucher la paroi. Enfin, après un dernier rappel de 30 m (un jeu d’enfant à votre niveau !), vous rejoignez la terre ferme. Rassuré par le sol sous vos pieds, vous réalisez que votre tête est restée dans les nuages. Souvenirs inoubliables et sensations fortes garanties, vous êtes prévenu…

Au total, il vous faudra environ 5 h pour gravir le pic Saint Loup par la face nord et descendre par les grands rappels.

La particularité du parcours avec le Bureau des Moniteurs

De nombreux prestataires proposent des itinéraires d’escalade du pic Saint Loup par le versant nord. D’autres suggèrent une ascension par le sud, le long des sentiers de randonnée.

Mais pour ceux qui veulent découvrir le versant nord de la Sainte-Victoire du Languedoc sans être grimpeur, voilà le parcours idéal ! Cette activité d’exception vous permet de surmonter un défi sportif et savourer un paysage sauvage, même si vous n’avez jamais fait d’escalade. Seules conditions ? Être en bonne forme physique et savoir dompter son vertige. Alors, vous osez ?

7 raisons de grimper le pic Saint-Loup par la face nord

  1. Une ascension entre randonnée et escalade pour les sportifs en quête de sensations fortes.
  2. Un passage souterrain insolite.
  3. Des panoramas à couper le souffle pendant les 5h d’activité.
  4. Un parcours au cœur d’une nature sauvage, loin de l’affluence des touristes.
  5. Un défi sportif à part entière : randonnée escarpée, escalade en s’appuyant sur les fissures de la roche, rappels…
  6. Un après-midi à flanc de montagne pour affronter sa peur du vide.
  7. Cinq rappels, dont une verticale impressionnante de 75 m.

En bref : un circuit d’exception, impressionnant tant par les paysages que par les défis sportifs imposés par la roche

Toutes les informations sur ce parcours aventure au pic Saint-Loup sont disponibles sur notre site.

Sainte-Victoire du Languedoc, un site d’exception dans l’Hérault

Souvent surnommé la Sainte-Victoire du Languedoc, le pic Saint-Loup trône fièrement au centre de l’Hérault. À seulement quelques kilomètres de Montpellier, il est sans aucun doute le sommet le plus connu du département. Sa structure géologique unique et un belvédère naturel attirent les foules.

Site idéal pour faire de l’escalade en Occitanie ou une randonnée sportive dans l’Hérault, le pic Saint-Loup s’entoure d’un paysage hors du commun. Ses 658 m d’altitude contrastent avec la vallée de l’Hérault et ses plateaux cultivés. L’arête, longue de 6 km, semble se dresser comme une frontière entre le vent de la mer et le calme du continent. Elle se termine par une pointe acérée qui caresse les nuages. Verticale et escarpée, la face nord fait frémir d’impatience les grimpeurs. Le versant sud, plus clément, accueille marcheurs et randonneurs.

Sainte-Victoire s’entoure de reliefs moins réputés, tels que le mont Aigoual ou la montagne de l’Hortus. Mais c’est certainement au sommet du pic Saint-Loup qu’on admire les plus beaux paysages. Cheveux au vent, les Montpelliérains ne se lassent pas d’admirer ce panorama exceptionnel sur la vallée de l’Hérault et les vignobles en contrebas. Un manteau vert couvre le paysage, tantôt fin comme la garrigue, tantôt épais comme les chênes verts. Par temps venteux, le parfum des lauriers, du romarin et du thym vient caresser les narines des randonneurs. Au nord, les falaises de la montagne de l’Hortus se dressent fièrement. Derrière, au loin, le vert profond des Cévennes séduit les amoureux de la nature. À l’ouest, le petit village de Saint-Martin-de-Londres dessine une atmosphère pittoresque. Plus loin le mont Aigoual et le golfe du Lion attirent le regard des curieux. À l’horizon, la mer Méditerranée semble s’étirer à l’infini.

Voilà ce qui fait du pic Saint-Loup l’un des plus beaux sites naturels de l’Hérault.

La légende du pic Saint-Loup

En discutant avec les conteurs de l’Hérault, vous avez peut-être entendu parler de la légende du pic Saint-Loup.

L’histoire date du Moyen-Âge. Trois hommes riches vivaient alors à Saint-Martin-de-Londres : Loup, Guiral et Clair. Trois seulement ? Non, bien sûr. Mais ces trois-là étaient amoureux de la même femme.

Passionnés, ils partirent à la rencontre de la dame, pour leur avouer leur affection commune. Cette dernière répondit qu’elle épouserait le plus glorieux de trois. Les hommes s’engagèrent dans une croisade, à la conquête du cœur de leur bien-aimée.

Ils revinrent quelques années plus tard, pour apprendre que la femme était morte.

Abattus par le chagrin, ils s’installèrent sur les trois monts entourant le village pour y vivre en ermite. De là, ils pouvaient voir le château de Viviourès, se dressant sur l’Hortus, domicile de leur princesse aimée.

En souvenir de leur bravoure et de leur passion éternelle, les trois sommets furent baptisés à leur nom : le mont Saint-Guiral, le mont Saint-Clair et le pic Saint-Loup.

Que faire au pic Saint-Loup et aux alentours ?

Randonnée, escalade du pic Saint-Loup, mais aussi visite de vignobles et diner au pied de la montagne : le pic Saint-Loup ne manque pas d’activités pour attirer touristes et Montpelliérains.

Tour du pic saint loup VTT

Après avoir vu l’Hérault depuis son toit, pourquoi ne pas changer de perspective ? Enfourchez un VTT pour faire le tour du pic Saint-Loup. Une balade de 40 km pour découvrir les richesses naturelles du territoire. L’itinéraire est jalonné de villages charmants, où vous pouvez faire escale pour une visite des clochers ou une dégustation de vin. À Cazevieille, ne manquez pas le mas de Tourrière et l’église paroissiale. Une montée met à l’épreuve vos cuisses, pour vous dévoiler un large panorama sur Aigues-Mortes et la Grande-Motte. En pédalant aux abords de Viols-le-Fort, vous pouvez admirer un dolmen et deux tombes protohistoriques. Le tour se termine par Saint-Martin de Londres, où ruelles et maisons de pierres témoignent d’un passé médiéval.

Un événement insolite en petit comité : dégustation de vin au pic Saint-Loup

Le pied du pic Saint-Loup est réputé pour ses vignobles savoureux. Les vignerons de la vallée et amateurs de vin se retrouvent une fois par an pour une activité hors du commun. Au petit matin, ils grimpent la montagne, barils de vin sur le dos. Arrivés en haut, ils dégustent tous ensemble les crus dont ils sont si fiers. Cet événement intimiste reste secret jusqu’au dernier moment, où seuls les habitués sont invités.

Événement moins confidentiel, les Vignes Buissonnières permettent aux participants de découvrir l’AOP Pic-Saint-Loup. Deux jours durant lesquels plus de 100 vignerons font goûter leur vin et découvrir leur métier. Une expérience sous le signe de la convivialité… et de la satisfaction des sens !

Aux alentours de la Sainte-Victoire du Languedoc

Au cœur de l’Hérault, le pic Saint-Loup est le point de départ parfait pour visiter le département. À 35 min au sud, Montpellier et ses plages vous attendent. Au nord, Ganges, ville aux portes des Cévennes, vous invite à découvrir ses rues riches d’histoires. À l’est, Saint-Martin-le-Trévier s’impose comme le point de départ des randonnées sur le pic Saint-Loup, par le versant sud. À l’ouest, Saint-Guilhem-le-Désert séduit touristes et pèlerins. Élu parmi les plus beaux villages de France, ce petit bourg chargé d’histoire est parfumé par l’odeur des vieilles pierres

Pour des activités de pleine nature dans l’Hérault, rendez-vous sur le site du Bureau des Moniteurs : canyoning, escalade, VTT, et bien d’autres !